Home Non classifié(e) Oncologie Cancer de l'Utérus Vers une détection optimale du cancer du col de l’utérus

Vers une détection optimale du cancer du col de l’utérus

0

Une technologie unique : une sonde portative de lecteur optique

Biop Medical a développé une technologie pour l’identification de cellules cancéreuses et pré-cancéreuses dans les tissus épithéliaux.

Le système permettra des diagnostics en laboratoire du col entier, grâce à une carte en temps réel du col. Les colposcopies seront plus rapides, plus confortables et plus précises.

En effet, la sonde portative de lecteur optique est conçu dans une structure optique et mécanique unique. Cet appareil effectue une lecture optique des couches profondes du col de l’utérus. Ces informations sont renvoyés les images au réseau informatique « Cloud » pour être analysées. Lorsque les résultats (via un algorithme avancé) sont positifs, l’appareil indique l’endroit précis où la biopsie doit être faite.

Cet outil unique permet une analyse des images numérisées, et également une prédiction des risques futurs ainsi que la recommandation de tests supplémentaires. Dans la phase suivante, le système ouvrira la voie à la médecine à distance et la télémédecine.

Pour les patientes peut-être une réalité dans un avenir proche

Le cancer du col est maintenant la deuxième cause la plus fréquente de décès par cancer chez les femmes dans le monde. Plus de dix mille nouveaux cas de cancer du col utérin sont diagnostiqués chaque année aux États-Unis, et plus de 400 en Israël.

La détection précoce de la maladie est essentielle pour augmenter les chances de survie des femmes malades. Le processus d’analyse, de surveillance et de détection impose aujourd’hui un lourd fardeau pour les femmes et des temps d’attente stressant. Les patientes pourront donc recevoir un diagnostic presque certain, immédiatement après avoir été testé au cours d’une seule et même consultation.

Au bout de cette détection précoce, la promesse de programmes de prévention adaptés et sur mesure pour les femmes concernées.

Des essais sont en cours en Hongrie et en Israël. Biop Medical fera une demande de commercialisation en 2017, auprès de l’agence Food and Drug Administration aux É.-U. et la CE pour l’Europe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *