Home Non classifié(e) Cardiologie AVC Un systeme gardien contre l’AVC

Un systeme gardien contre l’AVC

0

 

Claret Medical est une société californienne qui développe des dispositifs, à  protéger les patients d’accident vasculaire cérébral (AVC) pendant une intervention cardiaque. Le système est appelé « Sentinel Cérébral Protection »: Sentinel CPS. Il protège le cerveau d’un AVC.

Une approche intelligente: TAVI

Avec le vieillissement de la population, de plus en plus de personnes souffrent d’une pathologie cardiaque très fréquente après 65 ans, le rétrécissement, de l’une des valves se situant à l’entrée du cœur.  La valve cardiaque est une fine membrane qui s’ouvre et se referme à chaque battement de notre cœur, comme un clapet. Avec le vieillissement, parfois , elle s’abîme, se rigidifie et peut devenir tellement étroite que le sang passe de plus en plus mal. Seule une nouvelle valve pourra rendre au cœur la possibilité de rendre le sang correctement au cœur. La seule solution fut longtemps une opération à cœur ouvert qui était très lourde. Le TAVI (Transcatheter Aortic Valve Implantation), elle,  est une technique révolutionnaire  utilisée par le chirurgien cardiaque pour poser une valve cardiaque sans opérer. Cette procédure est réservée  aux patients considérés comme inopérables. Cette  intervention comporte toutefois, des risques : L’AVC

Protéger le cerveau de L’AVC

Lors du remplacement d’une valve cardiaque (TAVI), des caillots composés de résidus de tissus, ou de sang coagulé, peuvent migrer vers le cerveau  et y causer une embolie cérébrale. A terme l’embolie  peut occasionner  des dégâts tels qu’un AVC. Elle peut aussi causer des dégâts difficiles à diagnostiquer et à attribuer à cette migration de caillots. Le dispositif évite la migration de tissu du cœur vers le cerveau.

Le dispositif est composé de deux filets qui emprisonnent les morceaux résiduels de tissu. Les résidus sont libérés à la suite de l’insertion de cathéters lors d’un remplacement de valve mitrale. Par conséquent, les débris sont donc bloqués et ne peuvent pas accéder au cerveau. A la fin de la procédure, on retire les filets et les caillots.

Un bénéfice actuel pour de nombreux patients

3000 patients ont été protégés par le dispositif. En effet, Sentinel CPS est déjà sur le marché en Europe. De plus, il est en cours de phase I d’essais clinique aux Etats-Unis.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *