Home La genèse du projet Live Doctors

La genèse du projet Live Doctors

 

 

 

Lettre du fondateur, José Boublil

Voici une histoire qui fait sérieusement réfléchir : il y a plus d’un an, je rencontre un jeune homme dans le cadre de nos activités.

Nous sympathisons. Les mois passent, puis un jour il m’annonce que sa sœur, âgée de trente ans, mère de quatre enfants, est atteinte d’un cancer très avancé et qu’il lui reste peu de temps à vivre.

J’appelle aussitôt un ami issu du monde de la biotechnologie et les mets en relation. Après quelques courtes semaines, la patiente suit un traitement révolutionnaire dans le cadre d’essais cliniques. Aujourd’hui, elle est considérée comme totalement guérie. On ne parle ni de trois mois ni d’un an de vie gagnés, mais de rémission.

Pour ce simple fait, j’ai décidé de créer « Live Doctors ». 

Après six mois de travail, notre équipe vient de donner le jour au site www.live-doctors.com, dont l’objet est de fournir une quantité considérable d’informations médicales qui concernent des pathologies sévères, voire très graves : les cancers, les problèmes de fertilité, la sclérose en plaques, l’autisme, les pathologies relevant de la psychiatrie, le VIH, certaines maladies tropicales, et bien sûr celles que nous rencontrons malheureusement de plus en plus dans les populations vieillissantes, comme la maladie d’Alzheimer (près d’un million de malades et cinq millions de français concernés) ou de Parkinson.

Cet outil, seul à proposer un tel niveau d’informations au grand public, est notre réponse au constat qu’aucun médecin ne peut connaître toutes les innovations de nature à sauver des vies, tant les progrès de la médecine sont rapides.

Notre but est donc d’abord de délivrer une information qui peut sauver.

Le site présente deux vecteurs d’informations complémentaires:

1) Des vidéos d’interview, réalisées par les médecins du groupe Retraite Plus, de médecins reconnus internationalement sur ces pathologies.

La plupart sont chefs de services de grands hôpitaux français ou étrangers, professeurs, candidats même au Nobel, conférenciers à Harvard Medical Center etc…

À ce jour, le site propose plus de 400 vidéos en français, 100 en anglais  et plusieurs autres langues arrivent dans les mois à venir : Russe, Espagnol, Hébreu, Arabe, Allemand, Italien…

L’objet de ces entretiens est de permettre aux patients et à leurs familles de mieux comprendre leur maladie et de leur redonner espoir. Car malgré la gravité, nous voulons être cette lueur pour les patients.

2) La collecte d’une très grande partie des nouvelles recherches médicales à travers le monde. En particulier, les étapes de phase III pour de nouvelles molécules, les diagnostics innovants, les « device »…

Cette médecine qui va sous peu pouvoir traiter enfin ces maux doit être connue des familles où il y a un malade en danger.

Voici l’un des nombreux exemples de bouleversements dus au progrès : au cours de nos échanges avec des start-up, nous avons rencontré une société du nom de « DermaCompare ». Il s’agit d’une application qui propose de photographier régulièrement ses grains de beauté avec son smartphone. Si certaines tâches évoluent mal, une alerte est envoyée. Simple et efficace, on peut identifier la majorité des tachessusceptibles d’évoluer vers un mélanome, seul type de cancer qui touche de plus en plus de monde, alors que tous les autres cancers régressent.

Et le fondateur, gagnant de grands prix de l’innovation, a perdu son père d’un mélanome avant d’entreprendre de sauver les autres de cette sinistre maladie.

Nous pourrions parler longtemps de ce projet naissant, de l’équipe dédiée chez Retraite Plus de près de 15 personnes, dont un médecin gériatre, une docteur en socio-anthropologie (immergée sept ans au sein d’une tribu d’indiens d’Amérique), une directrice marketing ayant travaillé pour de grands laboratoires pharmaceutiques et une doctorante en génétique de l’institut Weizman (Israël).

En conclusion, une information médicale pointue et complète peut sauver des vies.

Nous vous souhaitons de ne jamais avoir besoin de ce site, sauf pour votre curiosité intellectuelle. Mais celui qui en aura malheureusement l’utilité y trouvera une quantité très importante d’informations.

Avec mes sincères salutations,

José Boublil
Président de Retraite Plus